Actualités

Partager sur :

La suprématie quantique a été atteinte avec un ordinateur quantique plus complexe que lors des essais précédents

28 septembre 2021 Innovation
Vue 6 fois

Des chercheurs de l’Université des sciences et technologies de Chine viennent de faire un pas de géant en atteignant la suprématie quantique (ou avantage quantique) avec un ordinateur quantique plus complexe que lors des démonstrations précédentes, dont celle de Google en 2019. Leur ordinateur a résolu, en seulement 4,2 heures, un calcul qui durerait des milliers d’années sur un ordinateur classique.

Pour être plus précis, il s’agit de la démonstration de ce que les chercheurs appellent « l’avantage quantique en matière de calcul ». Dans cette nouvelle expérience, elle a été réalisée en utilisant six qubits (bits quantiques) de plus que l’ordinateur utilisé par l’équipe de Google — et son processeur Sycamore.

Les ordinateurs quantiques ont le potentiel de dépasser largement les capacités des ordinateurs classiques pour certains types de calculs, même si les ordinateurs classiques resteront probablement bien mieux adaptés aux tâches quotidiennes. Mais la conception d’un ordinateur quantique stable et suffisamment puissant pour effectuer des calculs utiles est un défi d’ingénierie complexe.

L’avantage quantique en matière de calcul, également appelé suprématie quantique, est le nom donné au seuil auquel un ordinateur quantique démontre sa capacité à effectuer un calcul qu’un ordinateur classique ne peut terminer dans un délai raisonnable. Google a annoncé pour la première fois qu’il y était parvenu lorsque son processeur Sycamore a simulé un circuit quantique et échantillonné des nombres aléatoires à partir de sa sortie — une tâche qui est devenue une référence pour la génération actuelle d’ordinateurs quantiques.

Un processeur plus fiable et plus précis

L’équipe de Google a utilisé 54 bits quantiques supraconducteurs pour effectuer en quelques minutes un calcul qui aurait pris des dizaines de milliers d’années à un ordinateur classique. Quelques mois plus tard, une équipe de l’Université des sciences et technologies de Chine (USTC) a résolu un problème de référence plus important, d’une difficulté trois fois supérieure, en seulement 70 minutes. Cette équipe a utilisé un processeur appelé Zuchongzhi, doté de 66 qubits, mais qui n’en a utilisé que 56 lors des expériences, soit deux de plus que Google.

Aujourd’hui, le processeur Zuchongzhi 2.1 mis à niveau par cette même équipe a utilisé 60 qubits pour résoudre un problème qui, selon les chercheurs, est encore plus difficile de trois ordres de grandeur que leur expérience précédente.

 

Source : https://trustmyscience.com/suprematie-quantique-atteinte-avec-ordinateur-quantique-plus-complexe/

Crédit image : © University of Science and Technology of China




J'aime